euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Mutual Heritage

De l'intégration historique vers une participation active et contemporaine

De 01.03.09 à 01.12.12
Budget€ 1.609.363
URLwww.mutualheritage.net/
Coordonnateur
Pays impliqués Autorité palestinienne, France, Italie, Maroc, Tunisie
Fiche projet

Les études historiques et les observations pratiques effectuées dans les régions méditerranéennes montrent l’existence d’un patrimoine constitué entre les XIXe et XXe siècles, et qui est le produit des interactions entre les cultures et du partage de connaissances techniques réalisées pendant ces deux derniers siècles. La modernisation des tissus urbains du sud méditerranéen a procédé d’une dynamique locale propre et d’apports coloniaux ottomans et européens.

La sauvegarde de ce patrimoine demeure indispensable pour permettre la valorisation du patrimoine et son utilisation en tant qu’instrument pour le développement global et local.

Ce projet vise à organiser des formations, des ateliers et actions ponctuelles, ainsi que des journées d’action pour former les différents professionnels et pour sensibiliser les populations. Les acteurs de ce projet se chargent de la préparation des documents techniques pour permettre aux autorités de Casablanca le dépôt d’un Dossier de candidature concernant leur centre « Déco » auprès de l’Unesco ; il vise aussi à la mise en forme d’une série de publications relatives à la valorisation de cet héritage souvent méconnu. Cinq expositions permettront de synthétiser les activités et les objectifs du projet et de les rentre intelligibles auprès du grand public.

Le consortium du projet, composé de Citeres (France), Casamémoire et ENA (Maroc), ASM Tunis (Tunisie), Riwaq (Autorité Palestinienne) et Oikos (Italie), compte favoriser l’intégration de ces vestiges récents dans la vie active des villes actuelles, via des processus (soucieux de) leur valeur patrimoniale, matérielle et immatérielle.

  • Mettre en place un réseau de professionnels bien formés et à même de mobiliser et d’optimiser des compétences et des ressources dans les pays partenaires, et d’encourager l’échange de ces ressources parmi les pays partenaires et au-delà
  • Améliorer les compétences et les capacités des operateurs publiques et privés dans la sauvegarde du patrimoine par le biais de formations régulières et la diffusion des méthodologies les plus appropriées et les bonnes « pratiques »
  • Appuyer le partage des compétences et des connaissances entre les sociétés civiles des différents pays, les professionnels et les administrations afin d’améliorer les capacités de gestion de ce patrimoine commun
  • Améliorer et diffuser une image appropriée du patrimoine architectural et urbain récent parmi les touristes locaux et étrangers par un ensemble adéquat de produits et d’actions de formation à l’usage des operateurs
  • Soutenir des instances pédagogiques qui intègrent le patrimoine architectural et urbain dans l’enseignement ; améliorer la connaissance du patrimoine parmi les jeunes ; proposer des outils et des initiatives pédagogiques appropriés
  • Promouvoir la visibilité, la sensibilisation et l’appropriation du patrimoine commun, et en diffuser la connaissance par des outils appropriés et des activités publiques tels que des interventions à des conférences et dans les media
  • Conservation et Réhabilitation
  • Tourisme culturel
  • Paysage, Urbanisme & Infrastructures
  • Recherche/Education & Training
  • 9 modules internationaux de formation et de préparation du dossier pour Casablanca
  • 2 manuels, 2 publications thématiques, 4 guide sur le patrimoine, 5 cartes du patrimoine et 5 expositions
  • Une série de conférences publiques pour illustrer le Patrimoine Commun Récent
  • Des activités sur place telles que des visites guidées, des journées du patrimoine, des formations spécifiques et des « Activity days »
  • Un site web opérationnel et bien documenté

Interview d’Emilie Destaing, projet Mutual Heritage

Les études historiques et les observations pratiques effectuées dans les régions méditerranéennes montrent l’existence d’un patrimoine constitué entre les XIXe et XXe siècles, et qui est le produit des interactions entre les cultures et du partage de connaissances techniques réalisées pendant ces deux derniers siècles. La modernisation des tissus urbains du sud méditerranéen a procédé d’une dynamique locale propre et d’apports coloniaux ottomans et européens. La sauvegarde de ce patrimoine demeure indispensable pour permettre la valorisation du patrimoine et son utilisation en tant qu’instrument pour le développement global et local.

Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur