euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Mare Nostrum

Sur la piste du patrimoine, le long des routes maritimes phéniciennes et des villes portuaires historiques de la Méditerranée

De 15.01.09 à 01.03.13
Budget€ 1.365.272
URLwww.eh4-marenostrum.net/
Coordonnateur
Pays impliqués Grèce, Italie, Liban, Malte, Syrie, Tunisie
Fiche projet

Le patrimoine des villes portuaires situées au long des routes phéniciennes de la Méditerranéenne ainsi que les sites archéologiques associés, et l’importance de les sauvegarder, sont largement méconnus par les populations locales. En outre, ce patrimoine souffre d’une faible mise en valeur par les autorités publiques compétentes, tant dans ses aspects matériels qu’immatériels.

MARE NOSTRUM entend contribuer à la valorisation et à la sensibilisation du patrimoine des villes portuaires historiques disséminées au long des routes phéniciennes en Méditerranée par la mise en oeuvre de mécanismes durables de protection et de gestion des ressources du patrimoine pouvant conduire à une sensibilisation accrue de celui-ci parmi les populations locales.

En vue de valoriser le patrimoine en tant qu’élément du développement durable du patrimoine culturel méditerranéen, les actions seront menées selon une approche intégrée apte à satisfaire les objectifs économiques et sociaux aussi bien que les exigences d’un tourisme culturel de haute qualité.

Le résultat principal de l’action consistera en la revitalisation de zones cibles, qui seront transformées en lieux de vie pour les populations locales (groupe cible privilégié) grâce au renfort des synergies entre le passé et le présent. L’action sera réalisée par un ensemble de partenaires – Medieval City of Rhodes en Grèce; City of Tyre au Liban; Université Saint Joseph & MAJAL/Academic Observatory for Construction and Reconstruction/ University of Balamand au Liban; Paralleli en Italie – sous la coordination du DIRES de l’Université de Florence en Italie.

  • Contribuer à la sensibilisation du public à la sauvegarde et à la valorisation des villes portuaires méditerranéennes, et notamment les sites archéologiques situés le long des routes maritimes phéniciennes, dans une continuité passé-présent ;
  • Promouvoir des initiatives de participation citoyenne à la prise de décision, dans le but de promouvoir les villes portuaires méditerranéennes en tant qu’espaces culturellement, physiquement et visuellement accessibles, par la réinterprétation des espaces en tant que lieux de vie adaptés à la vie actuelle ;
  • Promouvoir la redécouverte et le développement du patrimoine matériel et immatériel local à travers des outils de sensibilisation variés et selon une approche historique qui rattache le passé au présent, ceci en vue de relier les sites des villes portuaires méditerranéennes dans un circuit le long des routes maritimes phéniciennes ;
  • Dessiner des parcours pédagogiques spécifiques sur le rôle que les villes impliquées dans l’action ont joué dans le développement de la culture méditerranéenne ;
  • Renforcer et orienter les actions des autorités locales et des gouvernements dans la sauvegarde et la requalification du patrimoine matériel et immatériel de leurs zones respectives, par des plans partagés et intégrés de tourisme durable, et ayant pour but la création d’itinéraires touristiques nouveaux ;
  • Proposer des nouveaux plans de villes portuaires montrant la continuité passé-présent et intégrant le tissu urbain actuel avec les sites archéologiques ;
  • Promouvoir l’artisanat méditerranéen dans le but d’en préserver les formes et la production.
  • Archéologie
  • Conservation et Réhabilitation
  • Tourisme culturel
  • Recherche/Education & Training
  • Formation d’environ 100 guides locaux
  • Campagnes de sensibilisation
  • Publications: 1 manuel relatif au plan pour la promotion du tourisme de qualité ; 1 publication finale ; 1 manuel « archive papier » incluant une base de données sélective des communautés méditerranéennes le long des routes phéniciennes ; une brochure sur l’artisanat traditionnel
  • 12 expositions locales en plein air illustrant des projets visant les traditions locales de production artisanale
  • 180 agences de voyage et opérateurs touristiques impliqués dans la promotion de nouveaux circuits touristiques
  • Réalisation et diffusion de matériel audiovisuel dans les pays ciblés

Interview de l’Architect Fabrizio Fuccello, projet Mare nostrum

Disséminées le long des anciennes routes maritimes de la Méditerranée, les cités portuaires phéniciennes développèrent des échanges intensifs à travers toute la région, entraînant une activité commerciale florissante, et contribuant ainsi à l’enrichissement de la culture méditerranéenne. Raviver les vestiges de cette civilisation, aujourd’hui passablement délaissée, représente une véritable opportunité pour un surcroît d’activités économiques et sociales, en les agrégeant à un tourisme durable et de qualité.

Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur