euromed logo
en fr ar
 
Zone réservée

Hammamed

Sensibilisation au patrimoine culturel des hammams dans le bassin méditerranéen et au delà

De 01.01.09 à 01.04.12
Budget€ 1.193.470
URLwww.hammamed.net/index.html
Coordonnateur
Pays impliqués Autriche, Egypte, Maroc, Syrie
Fiche projet

La région méditerranéenne partage un patrimoine commun d’une valeur culturelle énorme: le hammam, le bain public turc. Le hammam présente des caractéristiques spécifiques qui reflètent son importance et qui peuvent représenter un attrait majeur pour sa promotion auprès du public : il s’agit à la fois d’une tradition architecturale et d’un patrimoine vivant qui combine matériel et immatériel, profondément ancré dans les communautés urbaines et qui remplit une fonction importante pour le quartier et, dans de nombreux cas, pour la Médina dans son ensemble. Nonobstant tout cela, il est menacé de disparition.

L’objectif principal du projet HAMMAMED consiste dans la sensibilisation du hammam en tant que patrimoine commun dans la zone méditerranéenne, mais aussi au-delà, à travers des activités de sensibilisation, des conférences et des ateliers, ainsi que des activités spécifiques pour les deux hammams sélectionnés : le Hammam Ammuna à Damas et le Hammam Saffarin à Fès.

Parmi les résultats attendus, il y a des études sociales, des plans de réhabilitation selon des normes écologiques, des « journées du hammam » et « du quartier » dans les villes méditerranéennes, une exposition et un film documentaire. Les groupes cible sont la commu-nauté scientifique visant toutes les disciplines associées au hammam, une sélection d’agences gouvernementales et de populations locales (les jeunes, les étudiants et les femmes en particulier) et des parties prenantes représentatives (enseignants et personnel des hammams).

Le chef de file du projet HAMMAMED est l’Oikodrom - the Vienna Institute for Urban Sustainability, en partenariat avec l’Université de Liverpool, le French Institute for Near East de Damas et l’ADER (Agence pour la Dédensification et la Réhabilitation de la Medina de Fès).

  • Contribuer à la sensibilisation du hammam en tant que patrimoine important, qui relie les dimensions matérielles et immatérielles
  • Stimuler une gestion efficace et intégrée des deux hammams sélectionnés (y inclus toutes les phases du cycle de projet depuis le diagnostique jusqu’à la planification, la mise en place, le suivi et l’évaluation)
  • Encourager l’accessibilité aux hammams des deux sites sélectionnés : ces deux projets pilotes pourraient être utilisés comme exemples de bonnes pratiques pour d’autres hammams dans la région méditerranéenne
  • Encourager la connaissance des pratiques sociales traditionnelles associées au hammam pour surmonter les contraintes pouvant empêcher un usage actif de ce genre de lieu, mais aussi renforcer la connaissance liée à cet architecture unique
  • Encourager les effets sociaux et économiques à travers la revitalisation et la modernisation des deux hammams : les zones environnantes devraient bénéficier d’un exemple de régénération urbaine
  • Recherche/Education & Training
  • Musées, expositions
  • Patrimoine immatériel
  • Conservation et Réhabilitation
  • Événements participatifs (Journée du Hammam)
  • Site Internet interactif pouvant attirer des usagers effectifs et potentiels du hammam et en particulier les jeunes
  • Film documentaire et des clips vidéos sur les activités du projet
  • Brochure « Folklore » sur les usages traditionnels du hammam
  • Publications scientifiques pour la diffusion des résultats des conférences internationales. Afin de mettre en lumière les aspects architecturaux des hammams dans la région méditerranéenne, un livre sur l’architecture sera aussi publié
  • Exposition itinérante
Clause de non-responsabilité | Droits d’auteur